Piscine Lazurny

La piscine Lazurny est l’une des piscines couvertes de la ville de Prypiat, et sans doute la plus célèbre. Construite dans les années 70, elle a comme particularité de ne pas avoir fermé suite à l’accident nucléaire et à l’évacuation de la ville. Elle resta fonctionnelle jusqu’en 1998 et servait principalement pour les ouvriers de la centrale et les liquidateurs.

Dans les années 70 et de nos jours :

En 1998 et de nos jours :

Le bâtiment abrite également un terrain de basket et une deuxième piscine plus petite.

La galerie complète :

Publié dans Loisirs | Laisser un commentaire

Prypiat Amusement Park

Au nord du centre ville, derriere le Palace of Culture Energetik, se dresse le “parc d’attractions” de la ville. Il est, au fur des années, devenu un veritable symbole de Prypiat grâce à son emblématique grande roue.

Le parc ne fut construit que tardivement par rapport au reste de la ville et devait initialement être inauguré le 1 mai 1986 lors des ceremonies de la fête du travail. Malheureusement le terrible accident nucléaire du 26 avril et l’evacuation de Prypiat le lendemain eurent raison de ce lieu de fête et de vie… Cependant plusieurs rumeurs et témoignages affirment que le parc fut mis en service le 27 avril au matin afin de “distraire” les habitants alors que la ville était balayée de poussières radioactives.

De taille modeste, il est composé de quatre attractions :

  • La grande roue ou Круговой обзор
  • Un paratrooper ou Ромашка
  • Un swing boat ou Русские качели
  • Des autos-tamponneuses ou Автодром

Quelques images du parc en 1986 :

La série complète :

Publié dans Loisirs | Laisser un commentaire

Hôpital MsCh-126

L’hôpital MsCh-126, pour unité medico-sanitaire, était le principal hôpital de la ville de Prypiat. Il était destiné aux soins des travailleurs de la centrale nucléaire voisine et de leurs familles.

L’entrée de l’hôpital avant la catastrophe et maintenant :

Doté d’une capacité de 410 lits, il se compose d’un ensemble de 5 bâtiments de 6 étages chacun. Il est surmonté sur son toit d’une immense inscription comme beaucoup de bâtiments communistes de l’époque. On peut y lire “Здоров’я народу – багатство країни” que l’on peut traduire par “santé du peuple, richesse du pays”

L’hôpital fut en premiere ligne la nuit de l’accident nucléaire du 26 avril 1986. En effet il reçu les premiers blessés des suite de l’explosion, et notamment les pompiers qui venaient d’être gravement brûlés et irradiés. Leur combinaisons sont encore visibles dans les sous sols de l’hôpital , leur radioactivité étant telle qu’il est impossible de les enlever. Ils rayonnent toujours plus de trente ans après. Tellement que la dose est mortelle en quelques minutes.

Le premier étage de l’hôpital était la maternité. On peut encore y voir des traces de la nurserie ainsi que la salle d’accouchement.

C’est au quatrième étage que les pompiers furent soignés sans vraiment comprendre à ce moment précis le drame qui les touchait. La salle d’operation, les lits et des bandages ensanglantés sont toujours presents.

La galerie complète est visible ici :

Publié dans Médical | Laisser un commentaire